7 astuces pour ne pas se faire avoir par un menteur !

Ne plus se faire avoir lorsque quelqu’un nous raconte un mensonge, ce n’est pas donné à tout le monde. Être capable de reconnaître les gestes, les mimiques et les mots qui trahissent un menteur est un avantage énorme.

Lorsque l’on ment, nos expressions corporelles et notre façon de parler nous trahissent. En général nous détectons 54% des mensonges qu’on nous raconte. Avec un peu d’entraînement, vous pourrez bientôt reconnaître jusqu’à 90% des mensonges.

Cette méthode permet de déceler le vrai du faux, ceux qu’on vous raconte quand on n’a pas envie ou qu’on a peur de vous dire la vérité. Ces quelques petits astuces/trucs vous seront très utiles ! Retenez-les pour améliorer votre propre détecteur de mensonges :

1. Un menteur prend de la distance avec les faits reprochés

Exemple, quand Bill Clinton dit « je n’ai pas eu de relation sexuelle avec cette femme », il aurait pu dire « je n’ai pas eu de relation avec Monika » mais il choisit de prendre de la distance pour nous faire croire qu’il la connaissait à peine, qu’il ne se souvient même pas de son nom…

 

2.  Un menteur utilise des expressions précises et restrictives

La plus connue étant : « Pour te dire la vérité… ». Merci de le préciser, j’aurais cru que tu allais me pigeonner sinon…

 

3. Un menteur répète la question avant d’y répondre

Pourquoi ? Pour lui permettre de gagner du temps pour formuler sa réponse. Une personne qui dit la vérité est plus spontanée et les mots viennent facilement.

 

4. Un menteur vous regarde trop longtemps dans les yeux

Une personne qui dit la vérité ne garde que très peu de temps le contact quand elle vous regarde dans les yeux. Un menteur qui essaie de vous convaincre va y mettre plus d’efforts. Garder le contact trop longtemps est un des signes qui ne trompent pas.

 

5. Le menteur donne trop de détails

Pour prouver son mensonge, le menteur va un peu trop forcer sur les détails. C’est peu naturel. Lorsque vous commencez à vous demander pourquoi on vous raconte tous ces détails, c’est qu’il y a anguille sous roche voire baleine sous gravillon.

 

6. Le menteur peut suggérer comment il faudrait punir le « vrai coupable »

Si le menteur se sent coupable, il peut être amené à indiquer comment il punirait le « vrai coupable ». En général, quelqu’un qui dit la vérité, n’a pas besoin de rentrer dans ce type de considérations. À la vue d’un tel comportement, votre détecteur de mensonges doit passer au stade « Alerte de niveau 3 » !

 

7. Un menteur pointe ses pieds vers l’extérieur

Le langage corporel compte beaucoup. Une attitude négative avec les bras croisés et les pieds qui pointent vers l’extérieur sont des signes qui ne trompent pas. Quelqu’un qui vous veut du bien aura plutôt tendance à pointer ses pieds vers vous et à parler à bras ouverts…

Pour que ces techniques vous servent, rappelez-vous que la communication entre deux êtres humains n’est pas une science exacte et que chacun s’exprime différemment en fonction de sa timidité, de son humeur, de sa personnalité. Pour vous tromper le moins possible, essayez de comprendre la personne qui vous parle. Faites attention à la manière dont cette personne vous regarde habituellement, à ses manières, ses gestes. Vous serez mieux à même de détecter les mensonges.

 

Si vous désirez allez encore plus loin sur le sujet « Livre bientôt disponible » pour savoir toutes les techniques les plus aboutis pour savoir si votre interlocuteurs vous ment à 92%, et c’est prouvé !

 

Quel est le dernier mensonge qu’on vous a raconté ? Partagez cette anecdote avec nous en commentaires.

 

Laisser un commentaire