Une des techniques de manipulation les plus dangereuses !

Le gaslighting

“Si le mensonge ou la mauvaise foi s’introduisent dans le processus de communication, il y aura de la manipulation, qui peut être réciproque.”

Avez-vous déjà entendu parler du Gaslighting ?

Le gaslighting est une technique de manipulation pour gagner du pouvoir, qui peut devenir très destructrice pour les autres. Pour s’en protéger, il est bon d’en connaître les tactiques.

Voici un exemple typique de Gaslighting : 

L’un des membres du couple cherche à nier son infidélité. La victime peut affirmer qu’elle l’a entendu flirter avec quelqu’un au téléphone. Le/la manipulateur-trice sait que c’est faux mais s’en défend, avec une assurance telle qu’on y croit. Son conjoint est alors complètement désorienté et accepte qu’il a confondu le flirt avec la gentillesse.

Ou autre exemple :

Vous vous êtes sûrement déjà retrouvé-e dans une situation où on vous assure que vous avez dit quelque chose, et vous ne vous souvenez pourtant pas l’avoir dit. Vous fouillez dans votre mémoire et vous en concluez que, non, vraiment, vous ne l’avez pas dit. Alors que vous êtes convaincu d’avoir raison.

Cependant, la personne affirme que vous l’avez dit et elle le fait avec tant d’assurance que vous finissez par lui donner raison. Vous finissez par croire que vous l’avez peut-être dit, même si vous ne vous en souvenez plus. Il est possible que vous soyez une victime du Gaslighting.

Ce phénomène a commencé à être détecté dans les années 1960. Et même s’il se présente aussi dans les situations professionnelles et familiales, il est plus commun dans les relations de couple. Il se définit comme l’acte de manipulation répétitif qu’une personne exerce sur une autre. Son objectif principal est de miner la sécurité de la victime, pour qu’elle perçoive la réalité de manière déformée.

Le Gaslighting est une forme délibérée de mensonge, qui a pour objectif de désorienter la victime pour obtenir quelque chose d’elle.

C’est une forme d’abus psychologique, caractérisée par sa subtilité. La violence intervient très rarement mais l’intimidation est très forte. Ainsi, il est très difficile à détecter. De plus, le/la manipulateur-trice est souvent quelqu’un qui semble “digne de confiance”, aimable et avec qui on entretient un lien de proximité.

 

 

Laisser un commentaire